339 952 visites 6 visiteurs

OSQ- GRANDE SYNTHE

A MOITIE VIDE OU A MOITIE PLEIN

Au sortir de ce match contre Grande Synthe, un sentiment d’ambivalence prévaut. L’impression de n’être pas passé loin d’une victoire et celle de se dire qu’au final on s’en sort bien.

Les résultats en demi teinte de notre adversaire du jour ne correspondaient pas au statut attribué à cette équipe, de part son parcours de la dernière saison, et la rencontre d’hier soir a remis les pendules à l’heure. Les maritimes Dunkerquois sont une équipe qui comptera dans ce groupe C de CFA 2.

            Ce qui nous amène à la prestation Olympienne en regard de l’opposition proposée. Au nombre de situations dangereuses sur les buts adverses et des occasions franches, l’OSQ mériterait mieux que ce score de parité. A l’aune du réalisme froid qui consiste à concrétiser ses moments forts, non. Selon ce critère les rouges s’en sortent au mieux avec ce nul somme toute logique.

            Logique mais frustrant car les opportunités de but étaient là durant les premiers et derniers 1/4 d’heure d’une rencontre sans temps morts. La justesse, la précision, le sang froid n’étaient pas au rendez vous, alors que la défense et le gardien adverse l’étaient.

           Quelques libertés avec le schéma tactique en terme de placement et d’implication, des prises de risque inutiles, ont abouti à remettre en selle une équipe qui a tremblé à l’entame de ce match.

            Logique mais frustrant tant le potentiel intrinsèque de ce groupe saute aux yeux et que l’on enrage de ne pas le voir se concrétiser.

            Bien sûr nous ne sommes qu’au troisième match et rien de définitif n’est fait. Ce groupe C semble assez compact et homogène, il faut donc que nous le soyons aussi, que chaque composante de cette équipe soit encore plus déterminée. Ne pas compter en terme de stats, ce qui est souvent le seul critère retenu, mais en ratio d’influence sur la durée de la rencontre.

            Le statut de chacun fixant le niveau de performance attendu, des élévation de gammes individuels sont possibles et souhaitables. 

            Le rodage est en cours, mais si l’on veut que le moteur soit performant sur la durée, il faut monter dans les tours.

                       Les supporters ont répondu présents, il nous faut justifier cette confiance, et seul les résultats le feront.

            Un match de foot est comme un plat en cuisine. De bons ingrédients, un respect de la recette, un four à température et un bon cuistot. 

            Quand tout ces critères sont respectés, les convives se régalent.           

           

LE SCRIBE

PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

       

     

CHAMPIONNAT N3

Samedi 30 Septembre 18h00

Journée 5

STADE VAN DE VEEGAETE 

  TOURCOING OSQ

   V

 

Pl Equipe Pts Jo G N P F BP BC Dif
1 ST QUENTIN O. 12 4 4 0 0 0 8 2 0 6
2 TOURCOING USF 9 4 3 0 1 0 7 3 0 4
3 DUNKERQUE USL 2 7 4 2 1 1 0 6 3 0 3
4 GRANDE SYNTHE O. 7 4 2 1 1 0 6 5 0 1
5 FEIGNIES/AULNOYE EFC 6 4 2 0 2 0 2 5 0 -3
6 SENLIS USM 5 4 1 2 1 0 4 3 0 1
7 CHAMBLY FC 2 5 4 1 2 1 0 4 4 0 0
8 ST AMAND FC 5 4 1 2 1 0 2 2 0 0
9 AMIENS SC 2 5 4 1 2 1 0 3 4 0 -1
10 MAUBEUGE US 4 4 1 1 2 0 1 4 0 -3
11 AILLY S/S FC SAMARA 3 4 0 3 1 0 5 6 0 -1
12 BOULOGNE USCO 2 3 4 0 3 1 0 2 3 0 -1
13 ROYE NOYON US 3 4 1 0 3 0 2 5 0 -3
14 WASQUEHAL F. 1 4 0 1 3 0 3 6 0 -3